Comment un chrétien doit-il parler ?

Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent. Éphésiens 4. 29

Les paroles du chrétien doivent refléter la sainteté dont il se réclame. La bouche du juste annonce la sagesse, et sa langue proclame la justice (Psaumes 37. 30). Le commandement de Dieu est sans compromis : AUCUNE mauvaise parole ne doit sortir de notre bouche. Vu dans un autre sens on dira que de notre bouche doit TOUJOURS sortir de bonnes paroles. Qu’est-ce qu’une parole mauvaise ? La Bible met dans cette catégorie les paroles mensongères, grossières, calomnieuses, contraires à la bienséance.

Quelques fois, sous le couvert de la plaisanterie, des enfants de Dieu se laissent aller à certains propos qui sont impudiques ou qui prônent la convoitise. Souvent ce sont des exclamations spontanées qui sont des mots grossiers ou blasphématoires. Il y a vraiment des fois où l’on aurait mieux fait de se taire. D’ailleurs la Bible encourage souvent le silence dans certaines situations. Celui qui parle beaucoup ne manque pas de pécher, Mais celui qui retient ses lèvres est un homme prudent (Proverbes 10. 19). Mais si vraiment nous devons parler, alors que notre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel (Colossiens 4. 6). La culture populaire dit « les paroles s’envolent mais les écrits restent ». Cela n’est pas totalement juste car la Bible compare la langue à un petit feu qui peu embraser une grande forêt. Nos propos peuvent donc causer plus de dégâts que nous pensons. Ce que nous disons n’est donc pas sans impact, et nous devrons en répondre devant le Seigneur. Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée. Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné (Matthieu 12. 36-37).

Comment faire alors pour maîtriser ses paroles ? Tout commence par le cœur. En effet, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, méchants comme vous l’êtes ? Car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle (Matthieu 12. 34). Si nous nous laissons à écouter des propos qui sont contraires à la pureté, nous sommes souillés, et la suite inévitable est que notre bouche reflètera cette souillure. Par contre, si nous nous entretenons de la Parole de Dieu, de cantiques spirituels, de bonnes compagnies, tout naturellement nos paroles seront pures.

En tant que lumière du monde et sel de la terre, le chrétien doit refléter Christ auprès de ceux du monde par ses paroles. Ce doit être des paroles de bénédiction et non de malédiction, d’espérance et non de désespoir, de joie et non d’amertume, de paix et non de querelle.

Ultime Choix


Photo : Conçu par Freepik